Juillet 2020 ≃ 1000 km

Cette année, cap vers la Bretagne à nouveau !

C'est cette fois-ci avec Komoot que je prépare mes étapes. En cliquant sur chaque entête d'étape, vous pouvez avoir tous les détails : carte, dénivelé, profil de la route...

Mercredi 15/07 : Guérande - Malestroit (75 km, 550 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Départ "à la fraîche" pour une première partie déjà bien connue.

01

Quelques achats à Asserac puis café au barrage d'Arzal. Première montée casse-jarret à Arzal, puis la suite de l'étape sera "Morbihanesque" comme on les aime, avec une succession de raidillons et de bonnes descentes dans la campagne. Arrêt à la chapelle de Lantiern.

03

02

Pique-nique sous les halles de Questembert, avec en prime une belle purée de tomate répandue dans la sacoche garde-manger...

04

A partir de Questembert, c'est la voie verte "Questembert-Mauron" que nous suivrons jusqu'au bout, avec une sortie quand même à Malestroit pour aller au camping !

Cette voie verte est belle, très bien entretenue et peu fréquentée : un vrai régal. Le lendemain pour s'échauffer en début d'étape, ce sera très appréciable.

05

Bonus : il y a des tables et de l'électricité sur les îlots réservés aux (cyclo)randonneurs !

06


Jeudi 16/07 : Malestroit-Broons (76 km, 550 m dénivelé positif)

 

Détails de l'étape

Départ le long du canal, avec très peu de monde.

07

Il n'y a pas que des cyclistes qui l'empruntent :

08

On y croise même un Ragondin albinos !

09

Assez vite, on attaque la jonction avec la voie verte d'hier. Elle est toujours aussi plaisante (entretien, signalétique) et peu utilisée. C'est un plaisir de rouler côte à côte sur ce genre de piste.

Pause café/gâteau à Ploërmel, puis on finit la voie verte jusqu'à Mauron.

10

Juste avant la fin de la voie, on croise une chapelle abandonnée... Drôle d'ambiance.

11

Pique-nique à Gaël, et on voit que l'itininéraire tracé sur Komoot à l'aide des cartes cyclistes est un peu différent de la réalité du terrain. Il y aura davantage de vérifications humaines la prochaine fois !

12

La fin d'étape est valonnée et très belle, avec de grandes églises.

13

Arrivée à Broons sur un camping inédit pour nous : il est tout neuf, on est les seuls campeurs sur tout le camp, et il n'y a pas d'accueil mais une borne CB en tout et pour tout... Après quelques hésitations, on s'y installe quand même.

14

Vendredi 17/07 : Broons-Saint Jacut de la mer (78 km, 660 m dénivelé positif)

 

Détails de l'étape

Départ au frais avec de la brume et une petite bruine très légère qui durera toute la matinée. Option K'way pour s'en protéger à un moment, et même les éoliennes en construction se fondent dans le ciel.

15

On roule via Yviniac la tour, Plumaudan, le Hingle jusqu'à la voie romaine qui mène à Dinan. Le relief est conséquent.

A Dinan, pause café/gâteau puis très belle traversée d'est en ouest par la rue du Jerzual, descendue à pied en serrant les freins à cause du poids des bagages !

16

17

Malgré cela, les casseroles font un bruit d'enfer dans les sacoches... Arrivée sur la Rance, que l'on suit sur le chemin de halage avant de bifurquer sur des petites routes puis une voie verte vers Dinard, en passant par le beau manoir de Taden. Le relief SNCF fait du bien après les montées de la matinée.

18

On tangente Dinard et à La Fourberie, pendant que Laurent prend la photo pour Chloé (private joke), Anne prend une petite rue qui descend sur la plage : ce sera un lieu de pique-nique magnifique. Il y a même un banc ! Ceci dit, il fait très frais et on ne traine pas vraiment.

19

Ensuite la côte est superbe.

20

22

Café à Saint Lunaire, puis traversée de Saint-Brieuc.

Coup de coeur d'Anne pour le vieux clocher de Lancieux et son petit jardin merveilleux !

21

Nous finissons avec de petites routes et arrivons à St Jacut par les marais de Beaussais. Le camping est au bord de la mer, il y aura beaucoup de vent et de fraicheur... Sortie restau avec LN le soir :-)

 

Samedi 18/07 : Saint Jacut de la mer-Pléneuf Val André (68 km, 850 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Etape magnifique et sportive ! On passe par le centre de Saint Jacut, la plage du Haas et son "banc des bernaches" qui nous amuse... Puis à proximité du camping de LN et de son terrain.

23

Pause café/gâteau à Saint Cast : cette pause est plus chic que jamais !

24

Depuis la pointe de Saint Cast, vue sur le fort La Latte avec un éclairage magnifique.

25

Entre Saint Germain de la mer et Pléboulle, grosse ginetterie ;-) Cela nous fait perdre facilement une demi-heure en plein champ... pour arriver dans une cour de ferme !

26

Heureusement, pique-nique réussi à Pléboulle, encore de la chance pour le repas.

27

Toponymie toujours aussi fiable : "Route des pays d'en haut", "La motte"... Les noms croisés indiquent toujours très bien le relief auquel on va faire face !

29

Pause chez Marie-Paule et Serge après quelques rudes montées.

28

Puis c'est le Cap Fréhel, qu'on quitte sur une piste le long de la route. Palettes de couleurs magnifiques : rose bruyère, jaune genêt, bleu turquoise, sable blanc...

30

On termine l'étape sur l'EV4 qui emprunte beaucoup de chemins agricoles. EV4 permet des panoramas différents et des arrivées (sur Erquy, sur Pléneuf) inédites, en ne passant pas forcément tout le temps le long des côtes, mais plus en campagne.

31

Arrivée au camping sympa de Pléneuf, où nous nous installons rapidement car très fatigués !

Dimanche 19/07 : Pléneuf Val André-Bréhec en Plouha (78 km, 920 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Entièrement sur l'EV4 : magnifique, mais dur !

32

On part après une nuit calme : les voisins, bruyants hier soir, ont arrêté leur fête à 22h pile, ouf ! Quand au petit voisin de droite, il nous a fait rire en croyant dur comme fer que Laurent était le papa d'Anne (il avait 3 ans...).

33

Temps de départ maussade, avec K'way pour faire coupe-vent et coupe-crachin breton (ça ira mieux au changement de marée !).

34

Courses à Hillion, puis passage sur des viaducs dédiés à la circulation douce.

35

Ce sera suivi de relief plus marqué autour de Saint Brieuc, que nous tangentons en suivant la baie par Saint Laurent de la mer, avec une large vue sur la baie.

36

37

Portion Pordic-Binic magnifique, en particulier le chemin à l'arrivée à Binic et sa plage car en plus le temps se lève.

38

Ensuite, montée vers Saint Quai Portrieux et une belle fin d'étape entre Plouha et Bréhec en Plouha avec un relief un peu plus modéré, heureusement. Les 10 derniers kilomètres sont de trop pour nous, mais on y arrive avec l'enthousiasme de tout le reste de la journée !

39

40

Après la douche, le soleil a disparu et le temps est à nouveau frais et gris...

Lundi 20/07 : Bréhec en Plouha-Louannec (68 km, 680 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Désormais, port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos.

Départ frais et gris, la lumière du matin éclairant tout de même la mer. On prend la route des falaises, très belle.

41

42

43

 

Passage par l'Abbaye de Beauport, avec un beau panorama, puis arrivée sur Paimpol par une passerelle. On y prend notre café/gâteau quotidien ! Discussion avec 3 jeunes filles (et un chien) pendant les courses. On les recroisera plus tard. Anne casse sa béquille, fidèle depuis 15 ans.

44

45

46

On quitte Paimpol par une forte montée avant de se retrouver sur un viaduc.

42

L'EV4 passe par Tréguier, ville agréable où Anne renouvelle son stock de livres chez un bouquiniste. Tréguier fut une ville riche et moderne.

42

42

Ensuite, fin d'étape plus campagnarde avec des champs de légumes et un beau passage boisé, parfois limite VTT.

42

Arrivée sur l'agglo de Perros Guirec bien aménagée, puis une belle vue sur la mer depuis le camping.

42

Soleil, vent et fraicheur : depuis plusieurs jours, Anne prend une tisane à la place d'une boisson fraîche !

En soirée, on discute avec une jeune cyclotouriste en lui laissant nos coordonnées si par hasard elle passe pas loin de chez nous...

Mardi 21/07 : Louannec-Saint Efflam (72 km, 700 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Un oeil à la mer avant de quitter le camping :

52

Nous partons avec la décision de couper entre Pleumeur Bodu et Lannion, mais la route est trop passante. Nous suivons donc l'EV4 qui finalement est plus court que prévu, donnant une étape raisonnable. Nous tangentons Perros Guirec et apercevons parfois la côte.

53

Traversée de forêts et de landes granitiques puis arrivée très belle sur Trégastel.

54

55

Laurent s'arrache alors un ongle d'orteil avec sa béquille ! Dur quart d'heure avant que la douleur ne s'estompe, puis prise de décision : plus JAMAIS de sandales en vélo ! Du coup on perd un moment à chercher une pharmacie à Trégastel, alors qu'on devait éviter la circulation du centre. Quelques difficultés de pédalage dans la journée, mais heureusement ce sera vite oublié.

A partir de Trébeurden, petits chemins, on passe par le menhir de Saint Uzec :

55

On pique-nique dans un parc à Servel, puis on arrive à Lannion par Brélévenez, et on traverse rapidement la ville.

55

On roule ensuite jusqu'à Ploumilliau (pause café où un enfant de 5/6 ans croit que nos vélos sont des motos. Il n'en démordra pas, malgré nos dénégations véhémentes) puis il y a une très grande descente jusqu'à Saint Michel en grève (ancienne voie SNCF).

55

Les derniers kilomètres se font sur une bande protégée le long d'une route très passante, peu agréable.

St Efflam n'est pas la petite cité balnéaire imaginée : il y a une très belle plage, mais pas de centre, juste une route très encombrée :-(

55

Pot le soir, et on retrouve la cycliste rencontrée hier.

Mercredi 22/07 : Saint Efflam-Morlaix (58 km, 880 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Dur mais magnifique ! On démarre avec l'ancienne voie de chemin de fer en montée douce jusqu'à Plestin les Grèves. Ensuite, c'est la corniche de l'Armorique : le début d'un paysage magnifique toute la journée.

60

60

Avant Locquérec on utilise le droit de passage qui existe en cas de marée assez haute (coeff. > 90, ce qui est le cas aujourd'hui), sinon l'EV4 passe par la plage.

62

63

Marché et café/gâteau à Locquérec.

63

63

63

On visite la chapelle de Christ, qui reste ouverte pour permettre à un couple d'hirondelles niché à l'intérieur de pouvoir faire ses allées et venues !

63

Pique-nique à Primel Trégastel. puis café au Dourduff.

63

Enfin, arrêt à Morlaix puis au camping, créé récemment à la demande croissante des cyclotouristes.

63

Notez qu'il n'y a pas que les humains qui sont curieux quand on passe avec nos harnachements !

63

Jeudi 23/07 : Morlaix-Carhaix (58 km, 420 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Départ avec des gouttes... Embêtant surtout qu'un arceau de la tente a cassé dans la nuit. Nous avons un kit de réparation, mais la vieille tente nous lâche de partout !

Courses à Morlaix, puis voie verte : c'est d'abord une longue montée en pente douce (15 km ?) puis le relief alternera en restant soft (voie ferrée). Nous faisons une cinquantaine de kilomètres faciles mais sans voir grand'chose : à la fois du fait de la voie verte et parce qu'on traverse en pleine campagne.

63

Matinée sans café :-( Heureusement avec gâteaux dans la sacoche :-) On complète le ravitaillement au gite d'étape de la gare de Saignac, puis pique-nique à Locmaria-Berrien à l'église, avec des gouttes, mais avec un café !

63

On s'installe au camping sous des gouttes encore, mais finalement le soleil se lève peu à peu et sèche nos affaires. Le camping est confortable (bar, grande terrasse couverte...)

Vendredi 24/07 : Carhaix-Mûr de Bretagne (73 km, 400 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

On plie de nouveau avec quelques gouttes et on démarre par une voie verte qu'il faut atteindre en longeant une grosse route sur plusieurs kilomètres. On espère qu'il y aura une création de piste cyclable un jour !

Petit cafouillage de notre part, on doit changer de piste en prenant pour ça un escalier !63

La brume matudinale n'est pas sans charme sur le canal peu fréquenté (portion non navigable).

63

Il y a parfois un mini-relief sur le canal, en témoignent des successions d'écluses très rapprochées :

63

C'est l'heure des hérons.

63

Café/courses à Rostrenen.

En passant devant une guinguette installée sur le chemin de halage, on décide de s'y arrêter déjeuner. Elle finance un projet plaisant.

63

63

Pause à l'OT pour organiser la fin de l'étape, juste en face de l'Abbaye de Bon repos.

63

Nous quittons alors le canal pour la voie V6, au relief "SNCF", qui nous mène au camping de Mûr de Bretagne. Au vu du temps gris et humide, nous choisissons un hébergement en cabane plutôt que la tente !

63

Samedi 25/07 : Mûr de Bretagne-Pontivy (29 km, 70 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Notre plus petite étape depuis qu'on est cyclotouristes !

Départ tardif, ce qui a permis à Anne de dormir une heure de plus... "ça fait du bien" dixit Anne !

On roule en flânant, car une grosse pluie prévue dans la journée nous a fait choisir de s'arrêter à l'hôtel à Pontivy, ce qui fait peu de kilomètres. On a donc le temps.

Passage par le barrage de Guerlédan.

63

63

63

Détour pour le pique-nique à la chapelle Notre Dame de Carmes au plafond de lambris courvert de fresques.

63

63

Encore des hérons !

63

Cette portion du canal est moins coquette et plus sauvage, avec des bâtiments abandonnés (maisons d'éclusiers ou moulins).

63

63

Café à Pontivy puis installation à l'hôtel Robic, comme en 2015 ! Effectivement, il pleut toute l'après-midi et la soirée.

63

Dimanche 25/07 : Pontivy-Josselin (55 km, 340 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

On quitte l'hôtel pour retrouver rapidement le canal après un petit déjeuner varié et copieux. La fréquence des écluses est encore très variable.

63

63

Nous sommes sur la rigole d'Hilvern, elle est ponctuée de bassins dont nous essayons de deviner la fonction...

63

Café/gâteau à Rohan.

Première pause chez Karine, Mika et Jade, puis deuxième chez Charlotte, Marc, Léopoldine et Barthélémy : nous déjeunons avec eux.

63

Ensuite, petites routes du Morbihan jusqu'à Josselin, que nous visitons après l'installation au camping.

63

Le camping est pourvu de tables et chaises sur chaque emplacement de randonneur, merci !

63

Diner à la crêperie avec Charlotte et sa famille. 

Lundi 26/07 : Josselin-Guérande (100 km, 620 m dénivelé positif)

Détails de l'étape

Départ au calme pour cette longue dernière étape. Les premiers kilomètres sont plats et sans vent, ce qui nous permet de nous échauffer tranquillement.

63

La surface du canal est lisse comme un miroir...

63

Mais au bout d'une heure, un vent de face se lève et forcit : nous l'aurons dans le nez toute la journée ! Après le canal, nous retrouvons la voie verte jusqu'à Questembert, puis ce sont des petites routes secondaires.

63

Arrivée à bon port bien fatigués, mais heureux de cette belle randonnée !