Nos randonnées

Pourquoi le vélo ?

Parce que « depuis tout petits nous adorons le vélo » ? Ben, non, pas du tout !

L&A

Nous faisons du vélo à cause de tout un concours de circonstances.

Au départ, il y a d’abord le besoin d’une activité physique, quelle qu’elle soit, pour se sentir bien.

Puis, il y a les possibilités réduites de Laurent depuis notre accident de voiture du 21 décembre 1992. Les séquelles sur sa jambe droite puis du coup l’usure accélérée de sa jambe gauche interdisent pas mal de sports. Il fallait un « sport porté ». Les longueurs en piscine, moi j’aime, mais Laurent ne trouve pas ça fun du tout ! Et voilà pourquoi ça a été le vélo.

Pour Laurent, chaque sortie est une victoire à la fois sur son histoire passée et sur le temps : il vit chaque sortie comme une de plus avant qu’un jour, avant l’heure normale de la vieillesse, son état ne se dégrade ! Ce n’est pas très optimiste mais ça donne une très grande valeur aux heures passées à vélo.

Finalement, le vélo se révèle avoir plein d’autres avantages. Par exemple, on peut en faire partout, sans rien réserver, sans horaires fixes. Chacun peut se lancer : pas besoin d’un budget important ni de grandes possibilités physiques pour commencer ! Et puis on peut en faire tout seul, à deux (c’est bien de partager ça), en famille, avec des amis…

Bon, y’a tout de même un inconvénient auquel je n’avais pas pensé : désormais, avant de trouver un modèle de bottes d’hiver à ma convenance, je dois faire plusieurs essais pour cause de mollets un peu trop ronds !!!

Le cyclotourisme

C'est quoi le cyclotourisme ? C’est bien sûr le plaisir du vélo : la victoire sur soi quand ça grimpe longtemps, quand l’étape est longue, la vitesse quand il y a une bonne descente, le bien-être du aux endomorphines…

Mais c’est aussi :

  • découvrir une région avec lenteur : on voit de loin les paysages ou les villages se rapprocher, on voit des détails, on a le temps de les savourer, les sensations s’impriment en nous. Les distances, le relief reprennent un sens quand la voiture aplatit tout, raccourcit tout. Ce n’est même plus la même France que l’on traverse : là, c’est la France des petites départementales, des chemins vicinaux, des voies vertes, des épiceries ou parfois des boulangerie-alimentation, des café-alimentation et même des café-boulangerie-alimentation ! Cette France là n’est jamais très loin de l’autre France, celle des supermarchés, celles des voies rapides, celle où nous vivons tout le reste de l’année. Mais là on peut passer des jours à l’ignorer. Lent par rapport à la voiture, le vélo permet tout de même de parcourir assez de distance pour passer d’une région à l’autre.
  • être accessible et faire des rencontres : ce n’est parce que l’on est à vélo que tout d’un coup on ne va rencontrer que des gens formidables ! Mais, il y a grâce au vélo beaucoup d’occasions de faire des rencontres et souvent de bonnes rencontres. Finalement, dans la vie de tous les jours, les occasions d’entamer la conversation avec des inconnus ne sont pas si nombreuses…
  • s’affranchir des contraintes habituelles : on est très dépendant de la météo, de notre matériel, du ravitaillement, de l’état des routes… et pourtant, on se sent libre, merveilleusement libre à ne voyager qu’avec notre petit chargement ! Il y a le sentiment de s’affranchir, provisoirement bien sûr, de nombreuses contraintes quotidiennes.

Dit autrement, dans le cyclotourisme, le vélo est central bien sûr, mais il reste un moyen ! Même chose pour la performance ! Bien sûr que l’on a un regard sur la longueur parcourue ou sur la moyenne, mais ce n’est pas la première préoccupation !
Plus dans le détail, le cyclotourisme se décline selon plusieurs formules. Sauf amis à proximité ou pluie intense, l’été, nous campons, nous préparons pratiquement tous nos dîners, tous nos petit-déjeuners, nous pique-niquons le midi. Mais d’autres hébergements, permettant plus de confort et moins de chargement peuvent être choisis.

nous

Et donc voici nos randonnées des années passées :

ParcoursDistance

Déniv.

positif

Nombre

d'étapes

DateCliquez !
En France en duo ≃ 1100 km 5670 m 14 2023
Un whisky à Edimbourg en duo ≃ 1040 km 8630 m 16 2022 chardon
Une bière à Bruges en duo ≃ 2222 km 11000 m 30 2021 ginette
Bretagne en duo ≃ 1000 km   13 2020 30
ViaRhôna en duo ≃ 0930 km   12 2019 0001
Vélo Francette en duo ≃ 1270 km    15 2018 P1390916
Escapade aux Pays-Bas en duo ≃ 0420 km    05 2017 P1390192
Mini-rando en duo ≃ 0230 km   03 2017 P1380969
Clisson - Grenoble en duo ≃ 0800 km    10 2016 P1380544
Bretagne en duo ≃ 0470 km   06 2015 P1110200
Anjou - Touraine - Sologne en duo ≃ 0750 km    10 2014 P1100610
Rando annulée       2013 Pas de photo !
Guérande - Grenoble en famille ≃ 0880 km    13 2012 P1090930
Berlin - Copenhague A-R en famille ≃ 1400 km   20 2011 r2011 084
Guérande - Copenhague A-R en solo ≃ 4500 km   46 2010 072309
Guérande - Alsace en solo ≃ 1000 km   09 2009 r2009 2 197
Normandie en duo ≃ 1000 km    12 2009 r2009 1 372
Guérande - Bourges en solo ≃ 0550 km   05 2008 r2008 18
Quelques jours à Belle-île en duo ≃ 0100 km    03 2007 r2007 3 1
L'Angleterre en famille ≃ 0870 km    20 2007 r2007 2 75f
Bretagne ouest en duo ≃ 0920 km   12 2007 r2007 1 15
Côte d'Armor et Finistère en duo ≃ 0930 km    11 2006 r2006 2 31
Guérande - Durtal en famille ≃ 0250 km   05 2006 r2006 1 18
Guérande - Ouessant en duo ≃ 0860 km   12 2005 r2005 42
Guérande - Grenoble en duo ≃ 1130 km   12 2004 r2004 33
Jersey entre amis     02 2004 r2004 0 1
Guérande - Le Bugue - Durtal en duo ≃ 1090 km    12 2003 r2003 32
Coup d'essai en duo ≃ 0590 km    05 2001 r2001 4
  • Clics : 4672

Related Articles